Contes gratuits pour adultes et ados – Contes de Nasreddin Hodja

Contes gratuits pour adultes et ados – Contes de Nasreddin Hodja, le fou sage

Tantôt philosophe, tantôt idiot mais toujours irrévérencieux et surprenant, ce personnage mythique est à découvrir avec délectation. Cet article fait partie des bons plans de lecture gratuite. Vous y trouverez :

  • une courte présentation du recueil
  • 3 raisons de lire ce livre et savoir s’il sera à votre goût
  • des anecdotes
  • des extraits
  • quelques informations complémentaires sur ces contes
  • et puis surtout un lien vers tous les contes gratuits !
contes gratuit Hodj et sa mule
Nasreddin Hodja monte sa mule à l’envers

Thème :

aventure, littérature classique, ebook gratuit, contes gratuits, humour, philosophie, adultes et ados

L’intrigue :

Héros légendaire qui aurait vécu en Turquie au XIIIe siècle, Nasreddin Hodja est célèbre dans tout le monde musulman comme l’incarnation même de l’irrévérence. Depuis des siècles, il fait rire le monde turc, arabe et persan avec ses histoires loufoques, absurdes, parfois coquines, mais toujours morales.

Son turban, symbole d’autorité morale, est d’une taille démesurée et c’est à contresens qu’il chevauche sa monture, un âne.

 

3 bonnes raisons de lire  « Les contes de Nasreddin Hodja  » (et pas seulement parce que ce sont des contes gratuits ):

  • Voici un personnage qui, par son caractère ambiguë parfois sage, parfois idiot a fait le tour de la planète.
  • Ces histoires se lisent comme du petit lait : chaque conte est extrêmement court et percutant. A peine quelques lignes pour les plus brefs. On en lit un et on se prend tout de suite au jeu. Vous verrez que vous ne pourrez plus vous arrêter…
  • Ces contes sous forme de farce, histoire drôle ou philosophique nous surprennent par leur chute tout autant que par le message caché. Enrobé dans l’exotisme oriental du monde des milles et unes nuits, ses us et coutumes et façons de penser, chacun de ces petits contes nous fait douter : était-ce une histoire drôle ou faut-il y voir une morale ? Et c’est justement la force de ces contes : le choc ou la surprise de chaque chute et les questions qu’il suscite en nous. Pour moi, c’est exactement le processus qui nous fait ouvrir l’esprit. Alors on rit de ce personnage ballot et on se laisse porter par ses messages décalés. La folie poussée à l’extrême peut rencontrer la sagesse. La philosophie poussée à l’extrême peut se transformer en idiotie pure… Nasreddin  incarne tous ces excès.

Anecdotes à raconter à la machine à café :

contes gratuits statue Hodja
Nasreddin Hodja classé patrimoine par l’UNESCO possède de nombreuses statues à son effigie de par le monde

Personnage aux noms multiples, il est appelé Nasr Eddin (ou Nasreddin) Hodja, Nasrudin en Turquie, Jeha, Joha, Jha, Djha, Djeha au Maghreb, Goha en Egypte, il apparaît également dans le folklore juif sous le nom de Hershele Ostropoller.

 

La renommée de ce personnage est telle, que l’Unesco a déclaré l’année 1996 comme « année Nasr Eddin Hodja », l’inscrivant dans le patrimoine culturel immatériel, pour récompenser la spiritualité religieuse et universelle de ce personnage haut en couleurs. Il est devenu un outil pédagogique à part entière, ses histoires étant racontées dans les écoles en Turquie et au Maghreb.

 

Envie de lire « Les contes de Nasreddin Hodja » tout de suite? Suivez le lien vers le livre :

Ce livre anonyme date du XIIIème siècle, alors bien entendu, il est libre de droits donc les contes sont téléchargeable gratuitement en toute légalité. Vous en trouverez de nombreuses versions. Je vous donne ici un lien vers le livre audio, pour écouter par exemple en voiture, sur le trajet du travail, dans son bain… quand bon vous semble.

livre audio : sur le site de litteratureaudio pour découvrir les contes gratuits sous une forme qui se prête parfaitement bien à ces histoires très courtes.

Et pour les accros du livre papier, voici où vous pourrez le trouver (là les contes ne sont pas gratuits et ce n’est pas écolo mais si vous préférez… ):

 » Les contes de Nasreddin Hodja » vous ont plu? Pour aller plus loin,

Des films sur Youtube

Ces contes gratuits célèbres ont inspiré de nombreux créateurs de films. Je vous en livre ici un sur le conte de l’âne et les voleurs. Vous pourrez vous amuser à les découvrir également sous cette forme.

La forme particulière des histoires de Nasreddin Hodja

Les histoires de Nasr Eddin ont généralement la même structure, en trois parties :

  • exposition de la situation qui peut s’inscrire dans un quotidien banal ou trivial. Elle est si courte qu’elle peut parfois être décrite dans un petit morceau de phrase.
  • confrontation de Nasreddin avec d’autres interlocuteur
  • enfin situation de conflit avec ses interlocuteurs ou Nasreddin lui-même et chute inattendue.

contes gratuit couverture Nasreddin HodjaSi Nasreddin Hodja est connu sous bien des noms, le recueil a également la particularité d’avoir de nombreux titres, peut-être liés à une tradition orale ou aux traductions françaises. On le trouve sous le nom de :

  • Paroles et Idioties de Nasr Eddin Hodja
  • Les Sages Inepties de Nasr Eddin Hodja
  • Absurdités et paradoxes de Nasr Eddin Hodja
  • Sublimes paroles et Idioties de Nasr Eddin Hodja
  • Contes des sages et facétieux Djeha et Nasreddin Hodja
  • …et bien d’autres encore

Bref, vous l’avez compris, ce recueil a traversé les temps et les cultures, preuve indubitable de son succès!

 

 

contes gratuits couverture contes gratuits autre couverture contes gratuits couverture arabe Hodja

Quelques extraits choisis (parmi mes préférés) des contes de Nasreddin Hodja – lecture gratuite

Hodja est stupide et on se plaît à se moquer de lui ou alors spirituel et philosophe. Mais les contes les plus percutants sont pour moi ceux qui comportent les deux facettes en même temps. Alors amusez-vous : cherchez le sens…

La gifle

Nasreddin sort sur le pas de sa porte en tenant une cruche, mais se rendre à la fontaine par cette chaleur est une corvée. Il avise une petite fille qui passe par là et lui demande d’aller lui chercher de l’eau.
-Surtout ne casse pas la cruche, lui recommande-t-il et là-dessus lui donne une paire de gifles.
La petite se met à pleurer et son voisin qui a vu la scène, est furieux d’une telle brutalité :
– Qu’Allah te maudisse, Nasreddin ! Il n’y a pas d’être plus vil que toi !
– Dis-moi, toi qui fais le censeur : à quoi servent les gifles quand la cruche est cassée ?

Le soleil ou la lune ?

On aimait bien embarrasser Nasreddin Hodja avec des questions oiseuses ou carrément impossibles à résoudre. Un jour, on lui demande :
– Nasreddin, toi qui es versé dans les sciences et les mystères, dis-nous quel est le plus utile du soleil ou de la lune
– La lune sans aucun doute. Elle éclaire quand il fait nuit, alors que ce stupide soleil luit quand il fait jour.

Pain quotidien

Des gardes viennent arrêter Hodja. Le sultan veut le confronter avec les sages les plus éminents du pays, qui l’accusent d’hérésie. Pour sa défense, Hodja demande qu’on donne de quoi écrire aux savants. Il les invite à répondre par écrit à une seule question : « Qu’est-ce qu’un pain ? »

Et puis, il lit les réponses à l’assemblée :
– Pour le juriste, le pain est une nourriture.
Pour le physicien, c’est de la farine et de l’eau.
Pour le théologien, un don du Ciel.
Pour le géographe, une pâte cuite.
Pour le philosophe : cela dépend de ce qu’on entend par « pain ».
Pour le médecin, c’est une substance nutritive.
Enfin, pour l’historien, personne ne sait ce que c’est.

Puis, il se tourne vers le sultan et dit :
– Seigneur, ils sont incapables de se mettre d’accord pour définir une chose qu’ils mangent tous les jours. Comment pourraient-ils décréter de commun accord que je suis un hérétique ?

Description de l’objet perdu

Nasrudin a perdu un somptueux turban.
« Tu dois être bien ennuyé, Mulla ! compatit un voisin.
— Non, je suis sûr de le retrouver : j’ai offert une récompense d’une demi-pièce d’argent.
— Mais celui qui le trouvera ne va sûrement pas se défaire d’un turban qui vaut cent fois plus que cela !
— J’y ai songé, figure-toi. J’ai signalé qu’il s’agissait d’un vieux turban, sale, très différent du vrai. »

Le partage équitable

Quatre enfants viennent trouver Nasreddin et lui demandent : « Nous n’arrivons pas à partager des noix équitablement entre nous. Tu pourrais nous aider ?
— Voulez-vous le partage de Dieu ou celui des hommes ? Leur demande Nasreddin.
— Le partage de Dieu », répondent-ils sans hésiter.

Nasreddin ouvre alors le sac et donne deux poignées de noix à l’un des garçons, une poignée à un autre, deux noix au troisième et une seule noix au quatrième.

« Qu’est-ce que c’est que cette distribution ? s’écrient les enfants.
— C’est la manière divine. Il donne beaucoup à certains, peu à quelques-uns, rien à d’autres. Si vous aviez choisi la manière des hommes, j’aurais fait un partage équitable. »

Les voleurs et l’âne

Djeha-Hodja Nasreddin venait d’acheter un âne quand, sur le chemin de retour, deux voleurs l’attendaient. L’un des deux détacha l’âne que Djeha-Hodja Nasreddin tenait en laisse et l’autre prit la place de l’âne. Quand il arriva à la maison, il constata la métamorphose.
– Qui es-tu ? Dit Djeha-Hodja Nasreddin
– J’ai fait beaucoup de bêtises dans mon enfance et ma mère, qui était une sorcière, m’a puni en souhaitant que je devienne un âne pour une période de vingt ans. Cette période vient juste de se terminer, laisse-moi rentrer chez moi, s’il te plaît, dit le voleur.
Djeha-Hodja Nasreddin fut touché par cette histoire et relâcha le voleur en lui demandant de ne plus recommencer. Le lendemain, Djeha-Hodja Nasreddin repartit au marché en acheter un autre et, surprise, il retrouva l’âne qu’il avait acheté la veille. Alors, il s’approcha de lui et lui dit à l’oreille:
– Ah ! Toi, tu as encore fait des bêtises. Cette fois, je te jure que je ne t’achèterai pas.

Les dattes véreuses

Un soir, alors qu’il commence à faire nuit et qu’il rentre chez lui, Nasreddine décide de manger quelques dattes qu’il a achetées au marché. Il en mange une, deux, trois, une dizaine, elles sont délicieuses. Une fois arrivé chez lui, il allume une bougie et décide de continuer à manger. Il ouvre alors une datte, mais il y a un ver dedans : il la jette. Il en ouvre une deuxième, elle est véreuse aussi : il la jette. Il en ouvre une troisième, une quatrième, elles sont véreuses : il les jette. Alors, il éteint la lumière, reprend une nouvelle datte et recommence à manger dans le noir.

Vous avez raison

Nasreddin Hodja était devenu juge à Aksehir. Un homme vint se plaindre d’un autre.
– Tu as raison, dit-il, après l’avoir écouté.
L’autre arriva le lendemain et raconta le contentieux à sa façon.
– Toi aussi, tu as raison, répondit Hodja.
Sa femme qui avait entendu les deux versions se scandalisa :
– Hodja ! Quelle est cette justice ? Un juge qui donne raison à l’un, puis à l’autre.
Après avoir réfléchi un moment, Nasreddin se retourna vers sa femme et lui dit :
– Chérie, toi aussi, tu as raison !

Ce conte se retrouve sous une forme similaire dans les histoires de Bouddha!

La question de la question

On demanda à Djeha-Hodja Nasreddin :
– Comment se fait-il que vous répondez toujours à une question par une autre question ?
– Je fais cela, moi? Répondit Djeha.

Le bol de lait

Nasreddin est invité chez un riche. La collation qu’il fait servir est un délicieux lait de chamelle bien frais saupoudré de cannelle. L’hôte s’en sert un plein bol, mais il ne remplit qu’a demi celui de son invité. Nasreddin commence à s’agiter sur son siège cherchant partout autour de lui.
– qu’est ce que tu voudrais, Nasreddin ? une cuiller, du sucre ?
– non, une scie. J’aimerais enlever le haut de mon bol, qui ne me sert à rien.

Envie de lire d’autres romans et contes gratuits ou pas ? Voici mes propositions :

Pour livre gratuitement, voici des liens qui vous donneront de nombreuses idées de bonnes lectures pour 0 euros (en toute légalité cela va de soi avec même des romans modernes ) :

Si vous avez aimé lire des contes, je vous conseille également :

livre gratuit Buzzati à découvrir
le K de Dino Buzzati

Le K de Dino Buzzati recueil gratuit de nouvelles sous forme de contes philosophiques très poétiques sur le thème du temps qui passe.

Soie d'Alessandro Barrico
Soie d’Alessandro Barrico

Soie d’Alessandro Barrico un roman court écrit comme un conte qui vous emporte vers le pays du soleil levant et vous réserve une belle surprise à la fin.

 

 

 

Retour vers la bibliothèque

Cet article vous a plu? Alors parlez-en autour de vous. Le bouche à oreille, c’est encore mieux que Google!

Exprimez-vous! Un avis à donner sur un roman, une demande particulière? Ecrivez-moi et je me ferai un plaisir de vous répondre.