Docteur Jekyll et Mister Hyde de Stevenson

L’Étrange Cas du docteur Jekyll et Mr Hyde

Docteur Jekyll et Mister Hyde : ah, oui vous en avez forcément entendu parler alors pas besoin de lire le roman puisque vous savez déjà qui est Jekyll et qui est Hyde… Eh bien, détrompez-vous, il ne vous suffit pas de connaître ce mythe pour savoir ce que contient le roman d’origine. C’est un monument du fantastique qui vous surprendra sûrement…On parie?

Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde 

Thème : Docteur Jekyll et Mister Hyde

suspense, thriller, fantastique, aventure, littérature classique, ebook gratuit, Londres, lutte entre le bien et le mal, meurtres,

L’intrigue : Docteur Jekyll et Mister Hyde

Le Docteur Jekyll est un respectable scientifique. Pourtant son ami et notaire Mr Utterson découvre un jour qu’il protège un bien étrange personnage : Mister Hyde, un homme violent et rebutant. Le Docteur Jekyll en a même fait son héritier, dans le cas où il viendrait à disparaître. Lorsque Uttersdon découvre que Hyde est un tueur, il se lance dans l’enquête pour tenter de protéger son ami.

Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde 

3 bonnes raisons de lire   » Docteur Jekyll et Mister Hyde » :

  • Voila un roman qui date de 1886 et qui n’a pas pris une ride. Je croyais connaître suffisamment cette légende pour ne pas me laisser surprendre par l’histoire. Je me trompais; j’ai été envoûtée, accrochée à mon livre, à ne plus vouloir le lâcher pour ne pas en perdre une miette.
  • Sombre est ce roman et son ambiance Londonienne brumeuse et néfaste. Dans l’ombre Hyde sévit. Et le notaire Utterson enquête. Un Conan Doyle en bien plus noir. Mais surtout un roman fantastique qui prend tout son sens lorsqu’au dernier chapitre le Docteur Jekyll s’explique. Vraiment incontournable!
  • Pas ou peu de fioritures et pas de style compliqué dans l’écriture. C’est très bien écrit, sobre et efficace. La construction du récit est très attractive avec des changements de narration qui donnent un éclairage sur la progression de l’histoire tout en rajoutant de nouvelles interrogations. Le testament du Docteur Jekyll en dernier lieu, est le point culminant et clos l’histoire en beauté (si on peut dire).

Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde 

Docteur Jekyll et Mister Hyde : un mythe qui a traversé les siècles
Docteur Jekyll et Mister Hyde : un mythe qui a traversé les siècles

Anecdotes à raconter à la machine à café : Docteur Jekyll et Mister Hyde

Docteur Jekyll et Mister Hyde ont bien failli ne jamais voir le jour. En effet, la première version du roman avait été détruite et l’auteur avait dû la récrire. C’est son épouse, Madame Stevenson qui l’avait jetée, considérant qu’il s’agissait d’un « cahier plein de foutaises »!

Madame Stevenson et moi n’avons de toute évidence pas les même goûts! Et je ne suis pas la seule. La preuve : cette histoire est devenue une référence sur le thème du dédoublement de personnalité. Mais on peut encore la lire d’une toute autre façon : comme une allégorie de l’hypocrisie de la société victorienne.

Alors Madame Stevenson, convaincue qu’il ne s’agit pas de foutaises?

En réalité, lorsque Madame Stevenson avait lu ce roman, elle avait pris peur.

Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde 

Envie de lire « Docteur Jekyll et Mister Hyde  » tout de suite? Suivez le lien vers le livre :

Ce roman est un grand classique qui est depuis longtemps libre de droits.

Cela signifie que vous pouvez télécharger sa version numérique gratuitement : lien vers le livre numérique

Vous pouvez tout aussi bien télécharger le livre audio (gratuit lui aussi) : livre audio docteur Jekyll et mister Hyde

Enfin, si vous préférez la lecture papier du roman, voici où vous pourrez l’acheter :

Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde 

 » Docteur Jekyll et Mister Hyde  » vous a plu? Pour aller plus loin,

Encore des anecdotes Docteur Jekyll et Mister Hyde

Le décor de l’histoire du Docteur Jekyll et Mister Hyde est des plus lugubres : on parcourt avec eux tantôt les beaux quartiers bourgeois, tantôt les bas-fonds de Londres, le plus souvent la nuit dans le célèbre brouillard anglais. Ce n’est que deux ans plus tard que le monstre décrit comme Hyde s’incarnera dans un tueur des plus sinistres qui sévira dans le même décor : Jack l’éventreur. Quand la réalité dépasse la fiction.

Tout le monde a entendu parler du Docteur Jekyll et Mister Hyde. Les personnages sont devenus si populaires au point de rentrer dans le langage courant et devenir une expression pour désigner une personne qui mène double vie. Mais il est plus difficile à certains de savoir que son auteur est Robert Louis Stevenson, le même qui a écrit l’île aux trésors.

Par son histoire d’expérience scientifique qui tourne mal, ce roman a des points communs avec Frankenstein. Alors pour les situer tous les deux dans le temps, sachez que Frankenstein a été écrit par Mary Shelley en 1818. Pour ma part, j’ai lu les deux et ma préférence va de loin à Mr Stevenson.

L’inspiration de l’auteur : il l’aurait trouvé disait-il à la suite d’un de ses cauchemars.

Petite devinette : quels sont les prénoms de Jekyll et Hyde? Vous donnez votre langue au chat? Voici la réponse :

  • Henry Jekyll
  • Edward Hyde
Docteur Jekyll et mister hyde : une histoire inspirée de pilleurs de tombes...
Docteur Jekyll et mister hyde : une histoire inspirée de pilleurs de tombes… Vous allez voir.

Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde 

L’inspiration de Stevenson – un enfant d’Edimbourg Docteur Jekyll et Mister Hyde

Vous croyez être à Londres en lisant ce roman. En réalité c’est Edimbourg que Stevenson décrit. La ville n’est pas aussi célèbre que la capitale et n’évoque pas ces décors sombres décrit dans le livre. C’est certainement une raison pour laquelle l’auteur a préféré choisir Londres.

Mais Edimbourg est une ville bien plus lugubre et c’est la ville dans laquelle Stevenson a passé son enfance.

Cette ville a la particularité d’être littéralement coupée en deux :

  • les anciens quartiers construits à l’intérieur des vieux remparts, aux rues si étroites qu’en écartant les deux bras on touche chaque côté, et aux immeubles hauts jusqu’à 14 étages, sans eau ni tout à l’égout. Les familles pauvres s’y entassaient, la ville étant en sur-population.
  • Les quartiers nouvellement construit à l’époque de Stevenson, aux rues larges et aux maisons cossues, destinés aux bourgeois.

Stevenson, enfant, habitait en bordure de ces deux mondes.

En 1753, la city chamber a été construite sur les hauteurs de la ville, au dessus d’une de ces ruelles étroites en forte pente « Mary kings close ». Imaginez : le haut des immeubles a été rasé et recouvert du plancher de la city chamber, mais les habitants sont restés dans les étages inférieurs; la rue est devenue un souterrain! Plus de cheminée pour évacuer les fumées de chauffage, l’éclairage aux torches, plus d’air pour les mauvaises odeurs des eaux « usées » déversées dans la rue… La rue est devenue le domaine des plus pauvres parmi les pauvres mais surtout des truands et des débauchés.  Stevenson connaissait bien cette rue : il a écrit dessus à  plusieurs reprises. Un décor idéal pour Mister Hyde.

Si vous passez par Edimbourg, vous pourrez visiter Mary Kings close qui est devenue une attraction touristique pour visiteurs en mal de sensations … car parait-il le spectre de Mary y rode toujours (nous sommes en Ecosse, pays des fantômes, n’oublions pas)… voici un lien pour la découvrir

Cette rue a été fréquentée par un personnage qui a marqué la ville : Dickon Brody, homme respectable, membre du conseil municipal, menait une double vie. La nuit il arpentait cette rue pour mener une vie de cambrioleur et de débauché.Arrêté au cours d’un vol à main armée, il fut pendu dans la ville. Cette histoire est survenue longtemps avant la naissance de Stevenson, mais elle fait partie du « folklore » d’Edimbourg et Stevenson a également écrit sur cet homme à la personnalité double.

Un autre lieu d’Edimbourg a très certainement inspiré Stevenson pour ce roman. Les deux quartiers de la ville, le pauvre et le bourgeois, étaient reliés par deux ponts. Encaissé entre deux rangées de bâtiments, le pont était conçu pour abriter des commerces et les façades des immeubles cachaient les arches du pont. Ces lieux clos, voûtés et humides, étaient d’abord des lieux de stockage pour les commerçants. Mais avec la pénurie de logement ces souterrains deviennent des lieux de vie pour les plus démunis…puis les repères de la plèbe, une zone de non droit. Cet endroit est réputé pour avoir été longtemps le centre d’un trafic de cadavres : déterrés dans le cimetière à proximité, ils étaient acheminés via ces souterrains par ceux qu’on appelait les « resurrectionists » jusqu’à l’école de médecine très réputée de la ville.

Ce fut un temps aussi le repère de criminels célèbres : William Burke et William Hare. Plutôt que de déterrer les corps des morts dans les cimetières, ils tuaient les plus pauvres et plus solitaires des habitants et les revendaient aux scientifiques de l’école de médecine. Lorsque cette affaire éclata au grand jour, elle éclaboussa la réputation d’un de ces médecins, peu scrupuleux de la provenance des corps : le docteur Knox qui leur avait acheté les 17 cadavres qu’ils avaient tués. Knox en tant que médecin aurait pu voir que les cadavres n’étaient pas morts de mort naturelle. Mais il avait fermé les yeux et prétendu à une négligence de sa part. Quand à Burke, il a fini pendu, disséqué par l’école de médecine, et son squelette est toujours visible dans les locaux de l’école de médecine…

Stevenson connaissait bien entendu cette histoire. Et il s’en était déjà inspiré pour publier un récit appelé « le voleur de cadavre ». Mais la ressemblance avec ce roman va plus loin. La maison du fameux Knox présente bien des similitudes avec celle du bon Docteur Jekyll…

On peut comprendre, en retraçant l’histoire et la configuration de la ville d’Edimbourg à l’époque de Stevenson, quelle atmosphère a inspiré l’auteur de docteur Jekyll et Mister Hyde. Maintenant lorsque vous lirez ce roman, pensez-y…

Voici un extrait du roman, décrivant l’ambiance et le décor où se déroule l’histoire :

il faisait noir comme à la fin de la soirée ; là c’était l’enveloppement d’un roux dense et livide, pareil à une étrange lueur d’incendie ; et ailleurs, pour un instant, le brouillard cessait tout à fait, et par une hagarde trouée le jour perçait entre les nuées floconneuses. Vu sous ces aspects changeants, le triste quartier de Soho, avec ses rues boueuses, ses passants mal vêtus, et ses réverbères qu’on n’avait pas éteints ou qu’on avait rallumés pour combattre ce lugubre retour offensif des ténèbres, apparaissait, aux yeux du notaire, comme emprunté à une ville de cauchemar.

Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde 

 Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde 

Des films de légende Docteur Jekyll et Mister Hyde

Bandes dessinées, adaptations au théâtre, jeux vidéos, chansons, le Docteur Jekyll et Mister Hyde sont devenus très vite célèbres et ont inspiré de nombreuses créations. Dès 1888, le récit se voit transformé en pièce de théâtre. Et, bien entendu, le roman a engendré toute une flopée d’adaptations cinématographiques (au moins une vingtaine) dont la première en 1908. Sans parler des adaptations télévisuelles.

Le hic dans la plupart de ces adaptations, c’est que les cinéastes sentent la nécessité d’avoir des personnages féminins dans l’histoire. Malheureusement, le récit de Stevenson n’en comporte aucun (si ce n’est le premier crime de Hyde sur une fillette). Je n’en ai vu que quelques extraits, mais j’ai ressenti que ces adaptations étaient assez éloignées du roman. Et surtout, qu’elles prenaient l’histoire à l’envers, ce qui est bien regrettable, car le livre est très bien construit et ne justifie pas un changement d’ordre dans les différentes scènes. Bref, comme souvent, le roman semble préférable.

Docteur Jekyll et mister hyde a été adapté au cinéma de nombreuses fois
Docteur Jekyll et mister hyde a été adapté au cinéma de nombreuses fois
Docteur Jekyll et mister hyde : une adaptation plus ancienne
Docteur Jekyll et mister hyde : une adaptation plus ancienne

Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde 

Extrait du Docteur Jekyll et Mister Hyde

Voici le récit de la première rencontre entre Mister Hyde et Mr Utterson qui s’inquiète du protégé de son ami le Docteur Jekyll et veut se faire sa propre opinion sur cet étrange Hyde.

M. Utterson sortit de sa cachette et quand l’autre fut à sa hauteur il lui toucha l’épaule.

— Monsieur Hyde, je pense ?

M. Hyde se recula, en aspirant l’air avec force. Mais sa crainte ne dura pas ; et, sans toutefois regarder le notaire en face, il lui répondit avec assez de sang-froid :

— C’est bien mon nom. Que me voulez-vous ?

— Je vois que vous allez entrer, répliqua le notaire. Je suis un vieil ami du Dr Jekyll… M. Utterson, de Gaunt Street… Il doit vous avoir parlé de moi ; et en nous rencontrant si à point, j’ai cru que vous pourriez m’introduire auprès de lui.

— Vous ne trouverez pas le Dr Jekyll ; il est sorti, répliqua M. Hyde, en soufflant dans sa clef. Puis avec brusquerie, mais toujours sans lever les yeux, il ajouta : D’où me connaissez-vous ?

— Je vous demanderai d’abord, répliqua M. Utterson, de me faire un plaisir.

— Volontiers, répondit l’autre… De quoi s’agit-il ?

— Voulez-vous me laisser voir votre visage ? demanda le notaire

M. Hyde parut hésiter ; puis, comme s’il prenait une brusque résolution, il releva la tête d’un air de défi ; et tous deux restèrent quelques secondes à se dévisager fixement.

— À présent, je vous reconnaîtrai, fit M. Utterson. Cela peut devenir utile.

— Oui, répliqua M. Hyde, il vaut autant que nous nous soyons rencontrés ; mais à ce propos, il est bon que vous sachiez mon adresse.

Et il lui donna un numéro et un nom de rue dans Soho.

« Grand Dieu ! pensa M. Utterson, se peut-il que lui aussi ait songé au testament ? »

Mais il garda sa réflexion pour lui-même et se borna à émettre un vague remerciement au sujet de l’adresse.

— Et maintenant, fit l’autre, répondez-moi : d’où me connaissez-vous ?

— On m’a fait votre portrait.

— Qui cela ?

— Nous avons des amis communs, répondit M. Utterson.

— Des amis communs, répéta M. Hyde, d’une voix rauque. Citez-en.

— Jekyll, par exemple, dit le notaire.

— Jamais il ne vous a parlé de moi ! s’écria M. Hyde, dans un accès de colère. Je ne vous croyais pas capable de mentir.

— Tout doux, fit M. Utterson, vous vous oubliez.

L’autre poussa tout haut un ricanement sauvage ; et en un instant, avec une promptitude extraordinaire, il ouvrit la porte et disparut dans la maison.

Le notaire resta d’abord où M. Hyde l’avait laissé, livré au plus grand trouble. Puis avec lenteur il se mit à remonter la rue, s’arrêtant quasi à chaque pas et portant la main à son front, comme s’il était en proie à une vive préoccupation d’esprit. Le problème qu’il examinait ainsi, tout en marchant, appartenait à une catégorie presque insoluble. M. Hyde était blême et rabougri, il donnait sans aucune difformité visible l’impression d’être contrefait, il avait un sourire déplaisant, il s’était comporté envers le notaire avec un mélange quasi féroce de timidité et d’audace, et il parlait d’une voix sourde, sibilante et à demi cassée ; tout cela militait contre lui ; mais tout cet ensemble réuni ne suffisait pas à expliquer la répugnance jusque-là inconnue, le dégoût et la crainte avec lesquels M. Utterson le regardait. « Il doit y avoir autre chose, se dit ce gentleman, perplexe. Il y a certainement autre chose, mais je n’arrive pas à mettre le doigt dessus. Dieu me pardonne, cet homme n’a pour ainsi dire pas l’air d’être un civilisé. Tiendrait-il du troglodyte ? Ou serait-ce la vieille histoire du Dr Fell, ou bien est-ce le simple reflet d’une vilaine âme qui transparaît ainsi à travers son revêtement d’argile et le transfigure ? Cette dernière hypothèse, je crois… Ah ! mon pauvre vieux Harry Jekyll, si jamais j’ai lu sur un visage la griffe de Satan, c’est bien sur celui de votre nouvel ami ! »

Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde 

Extrait sur le bien et le mal – méditation de Mr Utterson

« Ce pauvre Harry Jekyll, songeait-il, j’ai bien peur qu’il ne se soit mis dans de mauvais draps ! Il a eu une jeunesse un peu orageuse ; cela ne date pas d’hier, il est vrai ; mais la justice de Dieu ne connaît ni règle ni limites. Hé oui, ce doit être cela : le revenant d’un vieux péché, le cancer d’une honte secrète, le châtiment qui vient, pede claudo, des années après que la faute est sortie de la mémoire et que l’amour-propre s’en est absous. »

Et le notaire, troublé par cette considération, médita un instant sur son propre passé, fouillant tous les recoins de sa mémoire, dans la crainte d’en voir surgir à la lumière, comme d’une boîte à surprises, une vieille iniquité. Son passé était certes bien innocent ; peu de gens pouvaient lire avec moins d’appréhension les feuillets de leur vie ; et pourtant il fut d’abord accablé de honte par toutes les mauvaises actions qu’il avait commises, puis soulevé d’une douce et timide reconnaissance par toutes celles qu’il avait évitées après avoir failli de bien près les commettre. Et ramené ainsi à son sujet primitif, il conçut une lueur d’espérance.

Docteur Jekyll et mister hyde : une des nombreuses couvertures du livre
Docteur Jekyll et mister hyde : une des nombreuses couvertures du livre

Musique accompagnant cet article : Docteur Jekyll et Mister Hyde

Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde 

Titre: Petit pantin au coeur de glace
Auteur: Laei
Source: http://lacrymosa.tuxfamily.org/
Licence: http://artlibre.org/licence/lal
Téléchargement (6MB): http://www.auboutdufil.com/index.php?id=458

Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde Docteur Jekyll et Mister Hyde 

Envie de lire d’autres romans fantastiques et thrillers? Voici mes propositions :

 

Harry Potter et la coupe de feu de J.K.Rowling
Harry Potter et la coupe de feu de J.K.Rowling

Harry Potter – pour rester en Angleterre

Shining de Stephen King
Shining de Stephen King

Shining de Stephen King une autre forme de schizophrénie sur fond de fantastique et d’effroi

La fille du train - couverture du roman
La fille du train – couverture

La fille du train un roman policier dans le Londres moderne

 

 

Retour vers la bibliothèque

 

 

Abonnez-vous au blog et recevez en cadeau 3 nouvelles dont l’une est machiavélique…

[cspasswordcode password= »vive la lecture! »] lecture en ligne de la nouvelle « Vision partielle »  [/cspasswordcode]

Exprimez-vous! Un avis à donner sur un roman, une demande particulière? Ecrivez-moi et je me ferai un plaisir de vous répondre.