La fille du train de Paula Hawkins

La fille du train de Paula Hawkins

Elle était là le soir du crime, elle le sait. Mais elle sait aussi qu’elle était saoule. C’est tout ce dont elle se souvient. Entrez dans la zone d’ombre celle où dans un état second, on se méfie de tous y compris soi-même…

Thème :

Thriller psychologique, mensonges, train, enquête, alcoolisme, obsessions, manipulation, Londres

L’intrigue :

Rachel prend le train tous les jours à la même heure pour se rendre à son travail. Mais elle n’a plus de travail : elle a été virée pour alcoolisme. Depuis le train, Rachel observe tous les jours la maison de son mari. Mais elle n’a plus ni maison, ni mari : elle squatte chez une amie depuis son divorce. Dans le train, elle boit, et elle observe les couples des autres maisons. Elle leur invente des prénoms, des caractères, une belle vie : il en est ainsi de « Jess » et « Jason ». Pour elle, ils sont le couple parfait, celui qu’elle aurait aimé former avec son ex-mari Tom. Pourtant, un matin, depuis le train, Rachel découvre sa « Jess » avec un autre homme, un homme qui l’embrasse amoureusement. Le lendemain, dans les journaux, on annonce la disparition de Megan Hipwell, allias Jess. Que doit faire Rachel ? Aller voir la police ? Aller voir « Jason » ? Que vaut la parole d’une alcoolique ? Une alcoolique qui, la veille au soir, était justement sur la scène du crime, saoule, et ne se rappelle plus de rien.

La fille du train de Paula Hawkins
La fille du train de Paula Hawkins – le train, incitation au rêve, mais aussi opportunité de voyeurisme

3 bonnes raisons de lire  « La fille du train » :

  • Vous aimez les romans à suspense où il est impossible d’imaginer la fin ? Alors régalez-vous !
  • Tour à tour, on suit la progression de l’histoire à travers le regard de 3 femmes, comme on lirait un journal intime : Rachel,  Megan, mais aussi Anna, la nouvelle épouse de Tom. C’est ce qui fait l’originalité de ce roman : 3 héroïnes ordinaires, avec leurs fêlures plus ou moins profondes pour lesquelles on éprouve de l’empathie, 3 regards différents sur l’histoire qui nous dévoilent bribe par bribe leurs secrets, 3 regards déformés par l’alcool, la dépression et l’obsession amoureuse. Le difficile chemin vers la vérité devient alors une quête personnelle.
  • J’ai trouvé l’accroche du livre géniale : qui n’a pas regardé la vie des autres à travers les vitres d’un train ? Qui n’a pas imaginé ce qui se passe derrière les portes des maisons du bord des rails ? Avec Rachel, on s’offre ce luxe de passer de l’autre côté, d’être la fille du train… une sorte de « fenêtre sur cour » à la Hitchcock.

 

Anecdotes à raconter à la machine à café :

Voici un roman au succès bien mérité, à mon goût :

  • ce roman sorti en février 2015, a atteint le premier million d’exemplaires vendus en quelques semaines seulement. Et depuis les ventes continuent de croître.
  • Steven Spielberg en a acheté les droits cinématographiques avant même sa parution.
  • Le film devrait donc sortir en octobre prochain. Affaire à suivre.

court article de l’express sur la sortie du roman

bande annonce du film La fille du train

Le site de Paula Hawkins

Paula Hawkins signe son premier roman avec "la fille du train".
Paula Hawkins signe son premier roman avec « la fille du train ».

Envie de lire  » La fille du train  » tout de suite? Suivez le lien vers le livre :

« La fille du train  » vous a plu? Pour aller plus loin,

Dans ce roman, Rachel, le personnage principal est alcoolique et sujette aux blackouts. Mais de quoi s’agit-il ?

L’alcool ne se contente pas de faire tourner la tête, voire de rendre malade. Il peut aussi influencer les processus de mémorisation. Si bien que certains se réveillent avec une gueule de bois et plus aucun souvenir de leur soirée : c’est le black-out.

Il existe deux types de black-out

Cet épisode temporaire d’amnésie lié à l’absorption rapide et/ou en grande quantité d’alcool peut se manifester sous deux formes différentes :

  • Le black-out en bloc : C’est la disparition de tout un pan de souvenirs. La personne qui en souffre ne se rappelle absolument plus de rien.
  • Le black-out fragmenté : Des bribes de souvenir sont restées en mémoires, mais certains détails sont impossibles à se remémorer.

Mais ce n’est pas tout. Chaque blackout rend le sujet encore plus sensible aux blackouts. Un cercle vicieux vers l’oubli de soi.

Rachel a connu ces deux types de blackout. C’est ce qui fait d’elle un témoin non fiable. Mais plus encore, cela peut faire d’elle un suspect. A de nombreuses reprises, Rachel, saoule, a eu des réactions incontrôlables, elle a même été violente envers son ex-mari. Mais jamais elle n’arrive à se souvenir. Son entourage a beau lui raconter, elle a beau s’en vouloir, elle n’arrive pas à se sentir réellement coupable puisque le souvenir ne se reforme pas dans son esprit.

Alors pourquoi Rachel n’arrive-t-elle pas à se souvenir ?

Ces trous noirs ont un point commun puisqu’ils sont causés par le même processus appelé scientifiquement, neurophysiologie.

Expliquons les choses simplement : lorsque le taux d’alcool augmente brusquement, il crée une perturbation chimique qui bloque la formation de la mémoire. Ce n’est donc pas qu’on n’arrive plus à se souvenir, après avoir bu, c’est que les moments vécus n’ont pas pu être « écrit » dans notre mémoire : la page est blanche ! Il est donc impossible de se rappeler. Le seul moyen de savoir ce qu’on a fait : le témoignage de l’entourage et le risque de se faire manipuler.

Alors comment croire Rachel lorsqu’on suit le récit à travers ses yeux ? Quel est le vrai du faux ? Voila qui fait de la fille du train un roman tortueux, captivant et inattendu!

Rachel, la fille du train souffre de blackout.
Rachel, la fille du train souffre de blackout. Ici Hax : une musique pour se mettre dans l’ambiance…

Envie de lire d’autres romans à suspense? Voici mes propositions :

Un thriller para normal sur la folie : Shining

Le silence des agneaux : une enquête policière qui fait froid dans le dos

Train d’enfer pour ange rouge : un polar noir.

Retour vers la bibliothèque

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Exprimez-vous! Un avis à donner sur un roman, une demande particulière? Ecrivez-moi et je me ferai un plaisir de vous répondre.