MagnusMens épisode 13 – dystopies pour ado

MagnusMens épisode 13 – lecture offerte dystopies pour ado

dystopies pour ado

Le mois de décembre est propice aux rêves avec les fêtes de Noël. C’est le mois des cadeaux et du calendrier de l’avent. dystopies pour ado

Alors j’ai décidé de vous offrir chaque jour un épisode gratuit de mon roman MagnusMens (détails du roman ici) dystopies pour ado

Oui, si vous venez régulièrement sur ce blog, vous devez savoir que je propose ici de nombreux choix de romans gratuits (célèbres ou pas, classiques ou récents, en tout cas, tous de qualité). Alors, c’est avec un écrit de mon cru que je vous invite à égrainer le calendrier de l’avent et découvrir chaque jour un nouvel épisode de MagnusMens. dystopies pour ado

Bon voyage dans l’imaginaire! dystopies pour ado

Vous avez manqué l’épisode précédent? Vous pouvez le lire ou le retrouver ici : Episode 12

Vous cherchez d’autres épisodes : reportez-vous en bas de cette page pour tous les liens. Pressé de lire la suite? Revenez chaque jour à 17h pour la parution de l’épisode suivant…

dystopies pour ado

 

Premier vol (suite) dystopies pour ado

dystopies pour ado

En sortant du débriefing, nous croisons le groupe de pilotes suivant. Ils parlent fort, excités à l’idée de débuter leur entraînement. D’une voix joviale, ils nous interpellent : dystopies pour ado

–          Alors les gars, ne faites pas cette tête !

–          On dirait que vous sortez de chez Méphisto ! dystopies pour ado

Et ils se mettent à rire niaisement. Un autre, intrigué, se penche vers son copain pour lui glisser à l’oreille :

–          C’est peut-être plus dur qu’on ne l’imagine de piloter ces Migaster… dystopies pour ado

–          T’inquiète ! Ceux-là, ce sont sûrement des bleus en pilotage. Nos instructeurs doivent vouloir garder les meilleurs pour après !

L’un des nôtres s’est arrêté pour les regarder entrer dans la salle de briefing, songeur, le sourire en coin :

–          Tas de trous du… On verra bien la tête que vous ferez en sortant… dystopies pour ado

Puis il se tourne vers nous, le ton badin :

–          Bon les gars, je sais pas vous, mais moi j’adore nos nouveaux engins : maniables, ergonomiques… Dommage qu’ils n’aient pas inclus la notice dans la boîte à gants… dystopies pour ado

Son coéquipier lui donne une grande claque dans le dos, en riant nerveusement :

–          Ah ouais, Stephen. Pour la notice, il faudrait vraiment que tu la lises ! Tu as broyé le train d’atterrissage et tu t’es écrasé comme une crêpe ! J’ai cru que tu allais nous tuer ! dystopies pour ado

–          Et toi, le blond à côté de la fille. Comment fais-tu pour arriver à piloter ces appareils. C’est pas possible tu es venu t’entraîner avant ! Vous l’avez vu en vol ? Un colibri !

–          Non, je m’appelle Luc. Salut. Et toi ? dystopies pour ado

–          Youri.

–          Ce sont les performances exceptionnelles de nos nouveaux chasseurs qui sont troublantes… Difficile d’affiner sa trajectoire quand on est propulsé à une vitesse de Mach douze. Sans parler des tirs qu’on n’a pas encore essayés… et, non, je ne suis pas venu avant… dystopies pour ado

–          Tu comprends mieux les Migaster que l’humour toi. Bon sang, sur quel chasseur as-tu appris, Colibri, pour être aussi doué ?

Luc sourit, flatté par son nouveau nom de code. Il s’embarque dans une description détaillée des chasseurs de ses classes, à grand renfort de termes techniques. Je les observe tous un par un. J’écoute aussi leurs pensées : des chics types, des passionnés d’aviation, avec leur courage et leurs doutes. dystopies pour ado

–          Sur quoi peuvent bien voler les Mercenaires ? dystopies pour ado

–          Pour sûr, ils ne peuvent pas avoir de chasseurs aussi puissants que les nôtres. On va les rétamer !

–          Ouais, à condition qu’on arrive à piloter ces engins du diable… dystopies pour ado

Quand les autres s’écartent, Luc me prend à part :

–          Gabrielle, si on doit voler encore ensemble, il va falloir que tu progresses rapidement parce que je tiens à ma vie !

J’ai dû franchement pâlir, car il reprend sur un ton plus doux : dystopies pour ado

–          Il faut absolument que je te montre quelques trucs pour que tu sentes comment tu dois t’y prendre. Il faut faire corps avec ta machine. Elle est rapide, alors tu dois être rapide. Elle est précise, alors tu dois la piloter avec finesse. Le secret c’est de faire le moins de mouvements possibles avec ton manche, et les plus petits possibles. Tes « fers à repasser » devaient avoir un temps de réponse extrêmement long. C’est ce qui te perturbe. dystopies pour ado

Je l’écoute me donner ses conseils avec passion et espoir. N’importe qui saurait piloter rapidement avec lui, du moins je voudrais le croire. dystopies pour ado

–          Si tu veux vraiment piloter, il faut que tu te projettes dans l’espace, comme si tu volais toi-même. Tout est dans la concentration. Viens avec moi, je vais te montrer. dystopies pour ado

Nous nous isolons dans une petite salle de sport.

–          Assieds-toi par terre. Je vais être ton chasseur. dystopies pour ado

Et il se cale derrière moi, attrape ma taille pour faire coller mon dos à son torse, puis se penche et forme le manche de pilotage avec ses deux poings serrés et relevés.

–          Tu ne dois pas seulement tenir le manche avec tes mains ; tu dois sentir tes bras se prolonger dans les ailes, tout ton corps faire partie de la carlingue. Tu es le chasseur ; l’énergie des moteurs c’est la tienne. Montre-moi ce que tu sais faire. On va décoller. dystopies pour ado

Amusée, j’attrape le manche formé par ses mains. Je ne l’écoute plus. Je suis juste son esprit. Il vit totalement ce qu’il me raconte. Dans une lumière jaune, je le vois mettre ses mains sur les poignées de commande comme moi. Il aime la sensation du plastique noir qui épouse la forme des doigts et le caresse du pouce. Sans que j’y fasse attention, mes pouces se sont mis à caresser les siens. Je sursaute : ouf, il n’a rien remarqué. Puis c’est le décollage : nos dos s’écrasent à l’unisson au fond d’un dossier imaginaire. Une fois dans l’espace, je suis totalement connectée à son esprit ; et je suis un chasseur. Il a mis un obstacle sur ma route. Pour virer, je tire le manche. Mes ailes se penchent. La météorite est évitée. D’autres obstacles, des chasseurs viennent à ma rencontre. Ce n’est même plus moi qui pilote, c’est son esprit qui m’impose les gestes. Non, je suis lui ! Mais cette connexion m’épuise. L’atterrissage se termine dans un crash contre le mur du hangar. Dans le choc, nous sommes tombés tous les deux à la renverse, et tout est noir. J’ouvre les yeux : il est allongé sous moi, immobile. dystopies pour ado

–          Ça va ?

–          Je crois que tu as brisé ton Migaster ! dystopies pour ado

Puis un sourire monte à ses lèvres et son esprit s’illumine de ce jaune rayonnant qui le caractérise.

–          Qu’en pense mon professeur ? dystopies pour ado

–          On arrête. Assez de matériel cassé pour aujourd’hui ! Tu as de bons réflexes mais tu fatigues vite. Un bon pilote est un pilote endurant.

Un flash de souvenir traverse son esprit : il est campé devant son instructeur, passionné, admiratif devant la seule personne qui ne le prenne pas pour un débile. Et il est enfin heureux. dystopies pour ado

Le soir au mess, les discussions vont bon train sur les performances de chacun et les pourcentages de survie. Comme toujours, la bande de ceux de Cristal s’est resserrée pour discuter. Rog m’attrape par le bras pour m’inclure dans leur groupe :

–          Gabrielle, regarde bien devant toi : tu as le groupe qui a probablement les chances de survie les plus élevées avec ma sœur et Freyj ! Elles se sont battues comme des lionnes ! Et toi, championne de Sumo, à combien évalues-tu tes chances de survie, après tes exploits auprès de Ruddy ? dystopies pour ado

–          Hum, énervé comme il était, je ne suis pas certaine qu’il me notera de façon favorable. dystopies pour ado

Clar me dévisage, l’œil sévère :

–          Ce n’est vraiment pas malin : dès le premier jour tu te mets à dos un de nos entraîneurs. Soit il fera tout pour te virer, soit il va te mener la vie dure jusqu’au bout. Je ne sais pas ce qu’il faut te souhaiter le plus… Enfin, j’espère pour toi que les Sages pourront calmer le jeu. En voilà que tu ne pourras pas provoquer. dystopies pour ado

–          Hum…

–          Non ! Les Sages aussi !

Clar a pâli et son inquiétude pour moi me touche. Rog est tout sourire :

–          Toi alors, tu as un sacré toupet ! dystopies pour ado

–          Et tes performances en pilotage ? S’inquiète encore Clar.

–          Pas d’exploit à l’horizon… dystopies pour ado

S’en suit un silence pesant que Rog s’empresse de rompre :

–           Ce ne sont pas quelques chiffres jetés au hasard qui me feront changer d’avis ! Je suis venu pour casser du Mercenaire. J’irais jusqu’au bout !

Je lui souris : dystopies pour ado

–          Je n’ai jamais fait marche arrière.

dystopies pour ado

Onze pour cent  dystopies pour ado

dystopies pour ado

« Aujourd’hui premier jour d’entraînement pour tous les Elus. Jour J-15 avant l’affrontement ».

Ce message laconique inscrit sur tous les panneaux lumineux du Deus ex Machina est repris en leitmotiv par tous les esprits que je croise. Le compte à rebours a commencé. Quinze jours pour faire de nous des tueurs de Mercenaires, quinze jours pour s’infiltrer dans leurs vaisseaux et les détruire. Enfin, si je reste… Et le sort de l’Alliance est entre nos mains. Instinctivement j’ai regardé les miennes : fines et petites…

dystopies pour ado

Il y a un attroupement devant un des panneaux : l’affichage des pourcentages de survie. J’approche lentement. J’ai du mal à voir par-dessus les épaules hautes qui m’entourent. Puis je me faufile et cherche mon nom. La liste est longue. Les premiers noms sont ceux qui ont le plus de chance de rester en vie jusqu’au bout. Au début, je lis consciencieusement chaque nom et chaque performance. Freyj est classée parmi les premiers avec quatre-vingt-neuf pour cent de chances de survie. Clar et Rog sont à soixante-dix-sept pour cent, Tom et Jarl à soixante-cinq pour cent. Toujours pas mon nom. Tiens, voilà Luc à quarante-neuf pour cent. Puis suivent la plupart des pilotes… métier à risque… Toujours rien pour moi… Encore beaucoup de noms qui ne me disent rien. Tous ceux qui se sont trouvés dans la liste se sont écartés. Nous sommes peu nombreux maintenant devant cette liste. Luc s’est rendu compte que je cherchais toujours, et il s’est joint à moi : dystopies pour ado

–          Voilà ton nom, Gabrielle. Ici…

Sa voix s’est enrouée. Il me donne une tape amicale dans le dos et s’éloigne, ne sachant quoi dire.

Je lis : onze pour cent.

La dernière de la liste.

Je sens une présence dans mon dos ; je me retourne. Ruddy est à quelques pas, accoudé contre le mur, en train de m’observer. Il arbore un franc sourire, le sourire de la victoire, et prend son ton le plus mielleux :

–          Tu n’es pas éliminée d’office. Mais, vu ton score, je te conseillerais de…

–          Même pas en rêve !

–          J’espérais bien que tu dirais ça. Tu me plais, P’tits bras… de plus en plus. Je t’en prie, après toi…

dystopies pour ado

 

Episode 12                       Retour vers la bibliothèque                   Episode 14 (parution le 14/12/17)

 

Ce roman vous plaît? Alors parlez-en autour de vous. Le bouche à oreille, c’est encore mieux que Google!

Et n’hésitez pas à me laisser un gentil commentaire : ce sera ma meilleure récompense.

Voici la liste des épisodes et leur date de parution sur le blog :

épisode 1du 1/12                  épisode 8 du 8/12                 épisode 15 du 15/12                épisode 22 du 22/12

épisode 2 du 2/12                 épisode 9 du 9/12                 épisode 16 du 16/12                épisode 23 du 23/12

épisode 3 du 3/12                 épisode 10 du 10/12              épisode 17 du 17/12               épisode 24 du 24/12

épisode 4 du 4/12                 épisode 11 du 11/12               épisode 18 du 18/12               épisode 25 du 25/12

épisode 5 du 5/12                 épisode 12 du 12/12               épisode 19 du 19/12

épisode 6 du 6/12                 épisode 13 du 13/12               épisode 20 du 20/12

épisode 7  du 7/12                épisode 14 du 14/12               épisode 21 du 21/12

dystopies pour ado
MagnusMens roman gratuit épisode 13

Exprimez-vous! Un avis à donner sur un roman, une demande particulière? Ecrivez-moi et je me ferai un plaisir de vous répondre.