MagnusMens épisode 7 – offert dystopies romance

MagnusMens épisode 7 – lecture offerte dystopies romance

dystopies romance

Le mois de décembre est propice aux rêves avec les fêtes de Noël. C’est le mois des cadeaux et du calendrier de l’avent. dystopies romance

Alors j’ai décidé de vous offrir chaque jour un épisode gratuit de mon roman MagnusMens (détails du roman ici). dystopies romance

Oui, si vous venez régulièrement sur ce blog, vous devez savoir que je propose ici de nombreux choix de romans gratuits (célèbres ou pas, classiques ou récents, en tout cas, tous de qualité). Alors, c’est avec un écrit de mon cru que je vous invite à égrainer le calendrier de l’avent et découvrir chaque jour un nouvel épisode de MagnusMens. dystopies romance

Bon voyage dans l’imaginaire! dystopies romance

Vous avez manqué l’épisode précédent? Vous pouvez le lire ou le retrouver ici : Episode 6

Vous cherchez d’autres épisodes : reportez-vous en bas de cette page pour tous les liens. Pressé de lire la suite? Revenez chaque jour à 17h pour la parution de l’épisode suivant…

dystopies romance

L’Immortel dystopies romance

dystopies romance

La cérémonie des présentations semble terminée ; la salle s’agite à nouveau, quand les Sages tendent leurs cinq bras, pointant vers le recoin le plus obscur de la salle. Paraissant sortie de nulle part, une cape noire se matérialise soudain au bord du halo de lumière. La silhouette glisse sans bruit jusque devant les Vénérables pour se présenter à nous. Un froid s’installe dans la salle et me fait sortir de ma torpeur. Pas de main, pas de visage, pas même de regard qui ne dépasse de ce spectre qui nous fait face. Juste une masse de tissu noir qui paraît encore plus sombre dans cette lumière crue. Une sorte d’onde de peur, dont le centre est cette chose, commence à s’étendre dans la salle. Je la sens envahir petit à petit les esprits autour de moi. Une voix grave et sourde, presque inaudible sort du trou noir du capuchon : dystopies romance

–          Je suis Faustus de la planète Valdenfer. Nos Vénérables Sages ont bien voulu accepter ma présence parmi vous… dystopies romance

A ces mots, toute l’assistance se crispe et retient son souffle. Des murmures courent dans la foule des Elus : « la planète Valdenfer, la planète des Immortels… » ! Au premier rang, tous se sont reculés instinctivement. Comme les autres guerriers avant elle, la silhouette noire se retourne vers les cinq vieillards et s’incline, toujours sans un bruit, comme si le tissu s’était mû seul sans personne dessous. Sur son dos, tranchant sur le noir de sa cape, le fameux « I » rouge, que doivent porter tous les Immortels lorsqu’ils sont en présence d’Humains. A nouveau, la voix d’outre-tombe vibre : dystopies romance

-… je jure de défendre l’Alliance et m’en remets aux Vénérables Sages en toutes choses. dystopies romance

La tension dans l’air est palpable, un flot de pensées effrayantes court et envahit la salle. Je n’ai presque pas besoin de mes capacités pour lire l’agitation et l’indignation dans les esprits : « Comment nos Vénérables peuvent-ils permettre la présence d’un de ces violents anthropophages parmi nous ! ». dystopies romance

Voilà donc l’un de ces terribles Immortels dont certains ambassadeurs me racontaient parfois l’histoire chez moi, comme on raconte des légendes aux enfants. C’étaient paraît-il, des surhommes, capables d’une immense force et d’une immense rapidité contre lesquelles aucun humain ne pouvait se mesurer. Si les témoignages concordaient en ce qui concerne leurs capacités physiques, en revanche les descriptions qu’on m’en avait faites me paraissaient pour le moins saugrenues : loup-garou, mélange d’ours et d’homme ou spectres informes… Bref, je n’avais aucune idée de ce à quoi ils pouvaient bien ressembler. Dommage que la cape intégrale de celui-ci ne puisse révéler d’indice. dystopies romance

A la surprise générale, les Sages font preuve d’une grande sérénité, et même de déférence envers lui : dystopies romance

–          Faustus, sois le bienvenu parmi nous. Nous connaissons ton abnégation. Comme tous ceux de ta famille, tu as signé le pacte de paix avec les Humains. Comme ton père avant toi, tu viens à nous mettre ta force à notre service et défendre notre juste cause. Sois digne de lui ! Que chacun ici t’accueille avec honneur ! dystopies romance

Cette fois, les Sages n’ont pas demandé de confession, pas d’incitation à libérer son âme, ni à leur confier ses péchés. Pas de souvenir à faire remonter à la surface. Aucun indice sur le mode de vie et l’apparence de cet énergumène. J’en viendrais presque à regretter l’absence de ce rituel qui m’écœurait tant quelques instants auparavant. Pourquoi un tel traitement de faveur ? dystopies romance

Quand l’Immortel retourne dans le fond de la salle, la foule s’écarte puis se referme sur son passage, comme l’effet d’aimants en répulsion. Et je sens déjà dans les esprits échauffés gonfler des vagues de haines et de révoltes comme seule la peur panique peut en générer. Mais l’autorité des Sages les muselle provisoirement : dystopies romance

–          Elus défenseurs de l’Alliance, vous venez d’intégrer la communauté la plus fermée de toute notre organisation. Tout ici doit rester secret. Vous ne devrez jamais donner votre identité, vous devez même l’effacer de votre mémoire ! Votre sécurité en dépend. Vous vous entraînerez selon nos ordres. Mais la nature de votre mission ne vous sera révélée qu’au tout dernier moment, pour éviter toute fuite d’information. Ainsi seulement, nous pourrons prendre l’ennemi par surprise. Nous vous enseignerons comment lutter contre les Mercenaires mais nous ne vous communiquerons rien de nos connaissances sur eux. Vous devrez être aveugle sur tous nos plans et garder une confiance absolue en nous. La réussite de cette mission en dépend. Le devenir de l’Alliance tout entière en dépend ! Elus défenseurs de l’Alliance, nous avons reçu vos serments avec beaucoup de considération. Nous vous guiderons vers la lumière, nous ferons de vous les membres d’une même communauté soudée dans les tempêtes. Ensemble, vous révélerez et ferez croître vos forces. Ce vaisseau est désormais votre temple, votre foyer et votre camp d’entraînement. dystopies romance

En se rasseyant, les Sages tendent le bras vers un groupe d’hommes et de femmes montés près d’eux sur l’estrade, une sorte d’armoire à glace pleine de muscles à leur tête. Il a une figure de boxeur avec une arcade sourcilière défoncée, le crâne un peu aplati sur le dessus. Il fait largement plus de deux mètres de haut et ses mâchoires en avant lui donnent un air de « Cro-Magnon » ! Tout dans son allure empeste la suffisance : son marcel moulant compressant les muscles de son torse, les bras repliés aux veines saillantes et les jambes écartées, pieds ancrés dans le sol pour nous en imposer : dystopies romance

–          Je m’appelle Ruddy. Je suis votre chef instructeur dans le Deus ex Machina : vous devrez vous présenter devant moi au garde-à-vous et m’appeler « chef Ruddy ». dystopies romance

Il scrute la salle avec un air narquois, le regard plein de défi : dystopies romance

–          Garde à vous !

Tout le monde s’exécute.

–          Repos. Comment nos Vénérables Sages vous appellent-ils ? Elus guerriers ? Défenseurs de l’Alliance ? Et vous êtes fiers comme des papes avec ça ! J’ai beau chercher, je ne vois aucun guerrier parmi vous ! Une bande de vieilles femmes aux jambes flasques tout au plus ! Répétez après moi : « je suis une vieille femme flasque » dystopies romance

Dans la foule, certains ont suivi les ordres avec mollesse et des échos de cette phrase sont repris sans ardeur :

–          Je suis une vieille femme flasque…

–          Mais ce ne sont pas que les jambes que vous avez d’une vieille femme ! Ce sont aussi les cordes vocales ! Plus fort : « je suis une vieille femme flasque » ! dystopies romance

Cette fois plus de voix s’élèvent et retentissent :

–          Je suis une vieille femme flasque. dystopies romance

–          Regardez-vous bandes d’ignares ! Remplis d’orgueil ! Vous pensez que vous allez pouvoir partir en commando dans le camp ennemi ! Vous êtes vraiment des bleus comparés à eux ! Vous ne seriez même pas capable de faire du mal à leur chien ! Ma parole, vous êtes tous venus vous suicider ici !

Il parcourt encore la foule du regard, enfonçant ses pupilles dans chaque paire d’yeux qu’il croise. dystopies romance

Lorsqu’il arrive sur moi, il s’arrête quelques instants, surpris. « Gamine » et « petits bras » lui traversent l’esprit, comme si souvent lorsque je croise une personne inconnue. Ses yeux se sont accrochés sur moi comme un vautour sur sa proie, puis un autre mot se forme : « marionnette ». Je soutiens son regard, impassible, le dos droit, le visage sans expression. Mais, contre mes jambes, mes poings serrés tremblent d’impatience. Puis ses pupilles s’élargissent et un sourire monte tout doucement et fend son visage sadique : dystopies romance

–          Vous voulez sortir vivant de cet enfer ? dystopies romance

Son regard s’est détaché de moi pour nous englober tous. Il semble attendre une réponse qui ne vient pas. Alors il la formule lui-même :

–          « Oui, chef »

Les élus ont compris et répètent : dystopies romance

–          Oui, chef.

Je reste muette. Il semble satisfait de la puissance de la réponse du groupe et continue :

–          Alors vous avez vraiment besoin de nous. Mon équipe et moi, on est là pour vous entraîner. Et faire de vous des vrais guerriers, des vrais « Elus », des vrais « défenseurs de l’Alliance » ! Vous voulez vraiment être des défenseurs de l’Alliance ? dystopies romance

–          Oui chef !

–          Alors vous allez trimer ! On va vous faire suer du sang et pousser des muscles ! Et en premier, on va évaluer vos aptitudes au combat et votre pourcentage de chance de rester en vie. Chacun d’entre vous va y passer ! Moins de dix pour-cent de chance de survie et vous serez écartés d’office des combats : on n’est pas là pour envoyer de la chair à canon nourrir les Mercenaires ! dystopies romance

Et il émet une sorte de rire gras qui lui tord la bouche. dystopies romance

–           Mais, entre nous, si j’avais un bon conseil à vous donner, en dessous de vingt pour cent, je prendrais mes jambes à mon coup et je partirais d’ici fissa !

Plus de sourire. Le silence est maintenant pesant. Il continue : dystopies romance

–          Pour ceux qui auront la CHANCE de rester, on vous regroupera en fonction de vos prédispositions. Rendez-vous demain matin six heures. Vos noms seront affichés ici pour savoir où vous rendre. Repos ! dystopies romance

 

 

 

Episode 6                                    Retour vers la bibliothèque                                      Episode 8 (parution le 8/12/17)

 

Ce roman vous plaît? Alors parlez-en autour de vous. Le bouche à oreille, c’est encore mieux que Google!

Et n’hésitez pas à me laisser un gentil commentaire : ce sera ma meilleure récompense.

 

Voici la liste des épisodes et leur date de parution sur le blog :

épisode 1du 1/12                  épisode 8 du 8/12                 épisode 15 du 15/12                épisode 22 du 22/12

épisode 2 du 2/12                 épisode 9 du 9/12                 épisode 16 du 16/12                épisode 23 du 23/12

épisode 3 du 3/12                 épisode 10 du 10/12              épisode 17 du 17/12               épisode 24 du 24/12

épisode 4 du 4/12                 épisode 11 du 11/12               épisode 18 du 18/12               épisode 25 du 25/12

épisode 5 du 5/12                 épisode 12 du 12/12               épisode 19 du 19/12

épisode 6 du 6/12                 épisode 13 du 13/12               épisode 20 du 20/12

épisode 7  du 7/12                épisode 14 du 14/12               épisode 21 du 21/12

dystopies romance
MagnusMens roman gratuit épisode 7

Exprimez-vous! Un avis à donner sur un roman, une demande particulière? Ecrivez-moi et je me ferai un plaisir de vous répondre.