Ulysse from Bagdad de Schmitt

Ulysse from Bagdad de Eric-Emmanuel Schmitt

Ulysse from Bagdad : un conte émouvant et poétique, un voyage initiatique, celui d’un migrant qui fuit le Bagdad en guerre pour son rêve d’Eldorado en Europe.

Thème :

épopée, aventure, conte, sans-papier, guerre d’Irak, XXème siècle, immigration, littérature moderne, odyssée, ado , philosophie, clandestin

L’intrigue :

Saad veut quitter Bagdad, son chaos, pour gagner l’Europe, la liberté, un avenir. Mais comment franchir les frontières sans un dinar en poche ? Comment, tel Ulysse, affronter les tempêtes, survivre aux naufrages, échapper aux trafiquants d’opium, ignorer le chant des sirènes devenues rockeuses, se soustraire à la cruauté d’un geôlier cyclopéen ou s’arracher aux enchantements amoureux d’une Calypso sicilienne ?

Ulysse from Bagdad : une épopée moderne - un voyage initiatique - un roman sur l'immigration clandestine
Ulysse from Bagdad : une épopée moderne – un voyage initiatique – un roman sur l’immigration clandestine

3 bonnes raisons de lire   » Ulysse from Bagdad  » :

  • Voici un thème des plus originaux et des plus actuels, traité avec beaucoup de finesse : comment un jeune Irakien peut-il tout quitter pour immigrer en Europe, au prix de tous les dangers? Voila un roman qui nous fait ressentir, se mettre dans la peau de cet Ulysse moderne. Et comprendre avec les tripes. Sans apitoiement, mais avec intensité.
  • Voila un beau parallèle fait avec Ulysse et son épopée, et celle de ce jeune Saad : un périple remplit d’obstacles, une volonté farouche de s’en sortir au prix de tous les sacrifices, l’espoir d’être enfin libre, l’aventure d’un voyage initiatique. Mais la différence essentielle est terrible : Saad fuit sa maison et n’a aucune idée de ce qui l’attend à l’arrivée.
  • Lire Eric-Emmanuel Schmitt est toujours un plaisir. Le style est facile d’accès, les thèmes traités originaux, avec une pointe de philosophie. Dans Ulysse from Bagdad, il sait mettre sa finesse au service d’un thème aussi grave et à priori peu avenant avec de la poésie et une certaine légèreté. Profondément Humain.
Ulysse from Bagdad d'Eric-Emmanuel Schmitt : un conte oriental - un voyage qui relie Bagdad à Londres
Ulysse from Bagdad d’Eric-Emmanuel Schmitt : un conte oriental – un voyage qui relie Bagdad à Londres

Anecdotes à raconter à la machine à café :

Voici un passage des plus cocasses dans Ulysse from Bagdad : pour soigner ses verrues, le père de Saad lui propose de leur donner les noms des personnes qui lui ont causé du chagrin.

« Un matin, en entamant ma toilette, je remarquai trois points sombres sous mes pieds, que je montrai aussitôt à mon père.

— Des verrues, fils.

— Je n’en ai jamais eu !

— Souvent, les verrues apparaissent après qu’on a conduit un mort en terre.

— Cela vient des cercueils ? Des cadavres ?

— Non.

— De toute façon, je n’ai accompagné personne en terre…

— Choc émotif, fils. J’usais d’une métaphore pour te suggérer que les verrues naissent des chagrins.

— Reçu cinq sur cinq ! Je suis traumatisé, c’est ça ?

— Les verrues sont des fleurs que les âmes tourmentées font éclore sur leur peau.

Attrapant mon pied d’une main, ajustant ses lunettes de l’autre, il examina les trois marguerites opaques.

— Il y a deux solutions pour les supprimer : soit tu enduis ta peau d’une décoction de citron dans du vinaigre blanc, soit tu les nommes.

— Je choisis le remède numéro un. Je ne vois pas comment je baptiserais mes verrues…

— Pourtant, ça marche aussi. J’avais un ami qui a trimballé une verrue pendant dix ans, une solide, une tenace, une persistante, dont aucun grattage, aucune potion ne venait à bout. Le jour où il l’a qualifiée de Fatima, elle a disparu.

— Fatima ?

— Fatima, sa mère, une épouvantable mégère qui l’avait martyrisé sans qu’il se l’avouât auparavant. Dès que tu repères le juste titre d’une verrue, celui qui explique son origine, tu l’effaces. »

 

Une médecin qui n’arrivait pas à se débarrasser de sa verrue plantaire depuis 10 ans s’est amusée à tenter l’expérience après avoir lu Ulysse from Bagdad. Et bingo! La verrue disparût le lendemain. Eric-Emmanuel Schmitt serait-il magicien, sorcier Vaudou, ou guérisseur?

Ah, les vertus de la lecture… Et dire que ce roman n’est même pas remboursé par la sécu!

Envie de lire « Ulysse from Bagdad  » tout de suite? Suivez le lien vers le livre :

 » Ulysse from Bagdad  » vous a plu? Pour aller plus loin,

Extraits du roman :

« – Si je résume la différence entre nous deux, fils, mois je suis un optimiste qui dit « demain », toi tu es un optimiste qui dit « là-bas ». Tu as l’optimisme déployé dans l’espace tandis que moi je l’ai planté dans le temps.
– Ne minimise pas la distance entre ton attitude et la mienne. Ton optimisme sédentaire, c’est le fatalisme.
– Et ton optimisme nomade, c’est la lâcheté de la fuite. »

« Le problème des hommes, c’est qu’ils ne savent s’entendre entre eux que ligués contre d’autres. C’est l’ennemi qui les unit. En apparence, on peut croire que le ciment joignant les membres d’un groupe, c’est une langue commune, une culture commune, une histoire commune, des valeurs partagées ; en fait, aucun liant positif n’est assez fort pour souder les hommes ; ce qui est nécessaire pour les rapprocher, c’est un ennemi commun. »

« – Chez nous, les palmiers donnent le mauvais exemple. Comment le palmier pousse t-il, en effet ? Il ne s’élève vers le ciel que si on en coupe ses parties basses ; à ce prix, il grimpe et règne, majestueux, dans le ciel bleu. Chaque souverain arabe se prend pour un palmier ; afin de se dresser et de se développer, il se coupe du peuple, s’en détache, s’en éloigne. Le palmier favorise le despotisme. »

« Le bonheur qu’on attend gâche parfois celui qu’on vit. »

 

 Etudier « Ulysse from Bagdad » en classe

Une fois de plus, c’est parce que mon fils devait étudier ce roman en classe, que j’ai commencé à le lire. Et il y a effectivement matière à disserter pour nos chères têtes blondes. Alors, pour mon fils, et pour tous les élèves qui doivent étudier ce roman, voici une liste des thèmes principaux abordés qui vous permettront d’orienter vos dissertations.

  • présentation du roman

  • l’immigration clandestine et les thèmes qui l’entourent : la difficulté de partir, la perte des repères dans un monde inconnu, la dure survie , les conditions de voyage inhumaines, l’hypocrisie des autorités officielles. Voici une analyse qui reprend ces thèmes.
  • le lien avec Ulysse de l’Odyssée. Vous pouvez vous amuser à lister les ressemblances.
  • Ulysse from Bagdad est écrit comme un conte : un jeune Homme qui n’a au départ rien d’un héros, accompli une mission périlleuse. Le  fantôme de son père lui parle et l’accompagne dans son périple. le chemin qu’il parcourt va le transformer tel un voyage initiatique. Et à travers ses mésaventures, il va se forger une vision du monde et de la condition Humaine, une certaine philosophie de la vie. Enfin, on retrouve dans ce roman un autre trait caractéristique du conte : la façon poétique de raconter une histoire.
  • Pour compléter l’étude de cette œuvre, il vous sera utile de connaître le contexte historique dans lequel débute ce roman : voici l’Histoire de Saddam Hussein

et la suite ici : film sur Saddam partie 2, partie 3 et partie 4

 

Eric-Emmanuel Schmitt

Pour en savoir plus sur l’auteur et sur son œuvre, je vous conseille d’aller faire un tour sur son site officiel : site officiel de Eric-Emmanuel Schmitt

Vous voulez aller au plus pressé, alors voici un court résumé sur l’auteur sur la page concernant un autre roman de E-E. Schmitt : Odette Toulemonde

 Envie de lire d’autres romans  de littérature moderne, d’histoires de voyage et de parcours initiatique? Voici mes propositions :

Certaines n'avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka - couverture du livre
Certaines n’avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka – couverture du livre

Certaines n’avaient jamais vu la mer de J. Otsuka une autre histoire d’immigration, un autre voyage vers l’inconnu, celui de nombreuses femme partant pour  les Etats-Unis pour fuir la misère de leur vie au Japon

No et moi de Delphine de Vigan - présentation du roman et du film, anecdotes, analyse du livre
No et moi de Delphine de Vigan – présentation du roman et du film, anecdotes, analyse du livre

No et moi de Delphine de Vigan un roman émouvant, une fuite vers nulle part, un quotidien de misère et de danger bien plus proche de nous, et également un roman initiatique.

cercle des poètes disparus
Le cercle des poètes disparus de N.H.Kleinbam

Le cercle des poètes disparus de NH Kleinbaun un autre parcours initiatique d’adolescents Anglais

Retour vers la bibliothèque

Que pensez-vous de cet article?

Exprimez-vous! Un avis à donner sur un roman, une demande particulière? Ecrivez-moi et je me ferai un plaisir de vous répondre.