Le jour ne se lève pas pour nous

Le jour ne se lève pas pour nous de Robert Merle

Une aventure très réaliste à bord d’un sous-marin nucléaire des plus dangereux.

Le thème du roman :

récit, sous-marin, journal de bord, aventure

L’intrigue :

  Un médecin embarque pour la première fois dans un sous-marin  nucléaire lanceur d’engins (SNLE). En tant que médecin de bord,  il se doit de remplir de nombreux rôles en cas de nécessité allant du psychologue au chirurgien en passant par le dentiste. Au travers de son journal de bord nous partageons son expérience et ses réflexions. Plus qu’un roman, ce récit est le prétexte à la découverte d’un monde à part, peu connu du public; un monde de secret.

sous-marin nucléaire - cuisines du Redoutable
Les cuisines du sous-marin
sous-marin nucléaire - torpilles
salle des lances-torpilles


Le jour ne se lève pas pour nous : les chambres
chambre du sous-marin

3 bonnes raisons de lire « Le jour ne se lève pas pour nous » :

danger nucléaire
un des dangers dans un sous-marin nucléaire!
  • Pour le réalisme avec lequel l’auteur nous immerge à bord d’un sous-marin nucléaire pour une mission de dix semaines sans faire surface : 70 jours de mission pendant lesquels le jour ne se lève pas pour eux. Dans ce monde étouffant, en huis-clos, exigu, les contraintes matérielles et les difficultés psychologiques sont multipliées. L’ organisation se doit d’être infaillible : chacun a un rôle bien défini et travaille 7 jours sur 7 à bord d’un des engins les plus complexes jamais construits et des plus dangereux.
  • Pour découvrir cette micro société basée sur le secret :  Voir sans être vu ou plutôt entendre l’ennemi sans être entendu de lui. Conséquences : pas de remontée à la surface durant toute la mission, pas de communication vers le reste du monde, silence à bord (on ne claque pas les portes!), pas de rejet de quelconques déchets…
  • Parce que sous la mer autour de nous, se déroule un ballet silencieux totalement inconnu, de vaisseaux qui s’épient les uns les autres et dont l’échec des missions aurait des conséquences néfastes en cas de guerre. Parce que sous la mer, des hommes coupés du monde, doivent être prêt à tout, y compris déclencher l’arme nucléaire…

 

Anecdotes à raconter à la machine à café :

Pour écrire ce livre, l’auteur a eu l’autorisation de partir en missions  à bord du Foudroyant et de l’inflexible et a pu partager la vie de l’équipage.

 

« Le jour ne se lève pas pour nous » vous a plu? Pour aller plus loin,

Pour retrouver l’ambiance de ce livre, je vous propose de monter à bord du Redoutable, le plus grand sous-marin visitable au monde en vous rendant à Cherbourg à la cité de la mer  : La cité de la mer 

ou d’en faire la visite virtuelle :  Le Redoutable – visite virtuelle

https://i1.wp.com/c1.staticflickr.com/3/2151/2234127987_2da22cd8cd_b.jpg?resize=760%2C570&ssl=1
Le sous-marin nucléaire « Le redoutable » est du même type que celui décrit dans le roman de Robert Merle.

 

Envie de lire « Le jour ne se lève pas pour nous » tout de suite? Suivez le lien vers le livre :  

 

Retour vers la bibliothèque

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Exprimez-vous! Un avis à donner sur un roman, une demande particulière? Ecrivez-moi et je me ferai un plaisir de vous répondre.