Pierre Lemaitre prix goncourt Au revoir revoir là-haut

Pierre Lemaitre prix Goncourt Au revoir la haut

Un chef d’œuvre à ne pas rater ! Un prix Goncourt unanimement reconnu. Pierre Lemaitre prix Goncourt 2013 avec Au revoir là-haut.

Thème :

historique, littérature moderne, ebook gratuit, première guerre mondiale, blessés, gueules cassées, monuments aux morts, satire, poésie

L’intrigue :

Ils ont miraculeusement survécu au carnage de la Grande Guerre, aux horreurs des tranchées. Albert, un employé modeste qui a tout perdu, et Edouard, un artiste flamboyant devenu une « gueule cassée », comprennent vite pourtant que leur pays ne veut plus d’eux. Désarmés, condamnés à l’exclusion, mais refusant de céder au découragement et à l’amertume, les deux hommes que le destin a réunis imaginent alors une escroquerie d’une audace inouïe…

3 bonnes raisons de lire  Au revoir la haut de Pierre Lemaitre prix goncourt

  • Voici une histoire émouvante à tous points de vue. On passe par tout un tas d’émotions : poignant d’abord avec la descente aux enfers de ces deux hommes, touchant par son thème central avec ces  personnages inadaptés à la société qui tentent de survivre tant bien que mal. Drôle aussi par les esquisses de caricatures. Cynique. Et avec cette touche de folie incarnée par Edouard. Loufoque dans la tournure des événements. Et plein de poésie dans l’écriture et la façon de raconter cette histoire
  • Ah comme les personnages de cette histoire sont bien campés. On s’attache tant à Albert et à Edouard. Mais aussi à Madeleine. On déteste D’Aulnay-Pradelle. Et tous les personnages secondaires sont fabuleux chacun à leur façon. Une flopée de portraits sacrément bien croqués et qui donnent une très grande dimension au roman.
  • Après “la chambre des officiers”, voici un nouveau très beau roman sur les gueules cassées de la première guerre mondiale mais également sur le cynisme de l’époque d’après guerre avec son incapacité à gérer ses grands blessés mais aussi ses morts. Et si tous les faits du roman ne sont pas des faits historiques, l’essentiel n’est pas là. C’est l’état d’esprit de l’époque, et on s’y croirait vraiment.

 

Anecdotes à raconter à la machine à café :

Pierre Lemaitre prix Goncourt :

C’est avec ce magnifique roman que Pierre Lemaitre a gagné le prix Goncourt en 2013. On pourrait souligner que jusqu’ici cet auteur s’était consacré à l’écriture de polars et qu’il parait peu fortuit que, juste avant les célébrations du centenaire de la seconde guerre mondiale en 2014, il ait écrit un roman sur cet événement, roman qui a été récompensé du prix Goncourt. Quand on sait que statistiquement, les romans historiques ont le plus de chance de remporter ce prix, surtout s’ils parlent de la guerre en France…

Eh bien, tant mieux si cela n’était pas fortuit, car le résultat, lui, est superbe, et après tout c’est tout ce qui compte!

Pierre Lemaitre prix Goncourt 2013
Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre : couverture du prix Goncourt

 

Fait historique bien réel :

Si l’arnaque aux monuments aux morts a été inventée de toute pièces par l’auteur, en revanche, le trafic des cercueils est lui bien réel!

 

Envie de lire “Au revoir là-haut” tout de suite? Suivez le lien vers le livre : Pierre Lemaitre Prix Goncourt

” Au revoir-là-haut ” vous a plu? Pour aller plus loin,

 

Pierre Lemaitre prix Goncourt – Dupontel l’adapte au cinéma

Bien que je n’ai pas encore vu ce film, j’en ai collecté de très bonnes critiques. Il est réputé comme étant une magnifique reconstitution historique et esthétique de cette époque d’après-guerre.

 

Pierre Lemaitre prix Goncourt bien mérité!

On l’appelait la grande guerre. Elle a détruit les vies de ceux qui sont tombés sur le champ de bataille mais elle a aussi détruit les vies de ceux qui en sont revenus. Blessés, traumatisés, comment pouvaient-ils après 4 ans de tranchées se réadapter à une vie normale? Et ces familles qui n’avaient parfois même pas un corps à pleurer : comment pouvaient-elles faire leur deuil? Le début du roman est planté. Et l’on découvre l’envers du décor : les blessés mis sur le banc de la société parce que défigurés ou invalides vivent dans le dénuement; parfois rejetés par leurs propres familles. Et pour se donner bonne conscience le pays érige des monuments aux morts, à la gloire de ceux qui y sont restés; le tout sur fond d’exploitation par les plus riches. Le tableau parait bien noir présenté de cette façon, pourtant, l’auteur crée le tour de force d’en faire un roman loufoque, cynique mais aussi poétique avec son grain de folie. Vraiment un chef d’œuvre!

Les progrès de la seconde guerre mondiale

Le saviez-vous? C’est “grâce” à la première guerre mondiale qu’est née la chirurgie esthétique, ainsi que bien d’autres progrès liés à la médecine. Imaginez : en 1914, pas d’antiseptique, pas de perfusion, pas de transfusion, pas d’anesthésiant, pas de chirurgie maxilo-faciale…Si vous voulez en savoir plus, j’en parle ici.

 

Envie de lire d’autres romans historiques? Voici mes propositions :

La chambre des officiers de Marc Dugain - un roman émouvant qui a inspiré un film du même nom
La chambre des officiers de Marc Dugain – un roman émouvant qui a inspiré un film du même nom

La chambre des officiers de Marc Dugain un autre très beau roman sur les gueules cassées de la première guerre mondiale

 

Rouge Brésil - une épopée vers le nouveau monde
Rouge Brésil – une épopée vers le nouveau monde

Rouge Brésil de J-C Rufin un roman historique d’un autre genre : conquêtes et aventures à l’autre bout du monde dans un passé plus lointain. Un pan de l’Histoire de France méconnu et fabuleux.

 

black-out
Black-out de Connie Willis – tome 1 de la série Blitz

Black-out de Connie Willis la seconde guerre mondiale à Londres sur fond de science fiction

 

 

Retour vers la bibliothèque

Cet article vous a plu? Alors parlez-en autour de vous. Le bouche à oreille, c’est encore mieux que Google!

 

Exprimez-vous! Un avis à donner sur un roman, une demande particulière? Ecrivez-moi et je me ferai un plaisir de vous répondre.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.