Ready player one Ernest Cline livre et film

Ready player one Ernest Cline livre et film

Ready player one : Entrez dans le livre qui vous fera aimer les jeux vidéos – entrez dans le jeu vidéo qui vous fera aimer lire…

Thème :

suspense, science-fiction, ado , thriller, fantastique, aventure, quête, énigmes, batailles, jeu vidéo, réalité virtuelle, romance, geek, culture des années 80

L’intrigue :

2044 : le monde est au bord de l’effondrement. L’Humanité préfère s’évader dans l’Oasis : un monde virtuel créé par le génial James Halliday. On peut y travailler, y aller à l’école, y vivre presque la totalité de sa vie. Et dans l’Oasis on peut créer sa propre identité. Lorsqu’Halliday meurt sans héritier, le monde découvre sa dernière création : un jeu au sein de l’Oasis, rempli d’épreuves, d’énigmes autour des jeux vidéos des années 80 ; et dont le but ultime est de trouver “l’oeuf de Pâques”. Celui qui parviendra au bout de cette chasse au trésor héritera de toute la fortune d’Halliday. A cette nouvelle, le monde s’affole : les joueurs les plus talentueux s’associent et se lancent dans l’aventure, mais également les multinationales aux moyens colossaux. Wade Watts, du fond de son bidonville n’a rien à perdre. Amoureux des jeux, il relève le défi. Pendant des mois, tous s’acharnent à trouver les solutions au jeu, jusqu’au jour où Wade résout la première énigme et que son nom apparaît dans le tableau des scores. Sa vie alors prend un dangereux tournant…

ready player one livre film parcival jeu vidéo
Sous le pseudo de Parcival, Wade s’engage dans un jeu vidéo dont le danger n’a rien de virtuel. Tous les coups sont permis…

3 bonnes raisons de lire  ” Ready player one ” :

  • Que celui qui ne s’est jamais “enfermé” dans un jeu vidéo pour se vider la tête me lance la première pierre. Et que celui qui n’a pas aimé ça, me lance la seconde. Et les jeux en réalité augmentée, avez-vous testé? Encore plus addictif! Et maintenant, imaginez que votre vie ressemble à celle de ceux qui habitent les bidonvilles. Ne seriez-vous pas tenté(e) de vous évader dans ces jeux jusqu’au dédoublement de personnalité? C’est la raison pour laquelle on entre vite dans la peau du personnage principal et de ses acolytes.
  • Ajoutez une quête semée d’épreuves, énigmes, embûches ; un rythme qui vous entraîne dans la course à toute allure ; dans cet univers original et addictif des jeux de réalité virtuelle.
  • Alors oui, les références à la culture geek des années 80 sont foison et pour ceux qui n’étaient pas geek dans les années 80, ces références ne les feront pas frissonner d’émoi. Mais qu’importe, l’évasion dans cet univers fonctionne et vous risquez d’oublier de poser le livre pour retourner à votre réalité…

Anecdotes à raconter à la machine à café :

Imaginez-vous dans la peau d’un nouvel auteur. Vous venez de sortir votre premier roman. Vous êtes inconnu mais vous espérez que votre livre va remporter un fort succès commercial. Et si vous rêvez en très grand, vous imaginez qu’il va être adapté au cinéma dans la foulée. Pour les très très gros rêveur (et les ambitieux) vous pouvez même imaginer que Spielberg en personne va adapter votre histoire au grand écran. C’est le rêve américain d’Ernest Cline.

Lorsqu’il écrit ce roman, il n’est pas certain qu’il va être publié. Pourtant, dès le début, les éditeurs se battent pour en acquérir les droits. Cette guerre attire l’attention des studios Hollywood qui se battent à leur tour pour une adaptation au cinéma. En 48h, la vie de Cline bascule : on lui demande d’écrire le scénario alors que le roman n’est même pas encore sorti. Puis il apprend que Spielberg est fan du roman (est-ce parce que les références à ses films sont nombreuses et l’auteur avoue avoir calqué son style pour écrire). Finalement le livre est publié en 2011 et l’adaptation traînera jusqu’à cette année (elle vient de sortir en mars dernier).

Une réalité pour Cline qui n’a plus rien de virtuel! Mais le rêve américain va encore plus loin. Cline a sorti son second roman, et… à découvrir ci-dessous!

 

Envie de lire “Ready player one ” tout de suite? Suivez le lien vers le livre :

” Ready player one” vous a plu? Pour aller plus loin,

Player one – le livre d’Ernest Cline

Mr Cline, en écrivant ce roman, vous avez voulu faire passer un message :

“(Ready player one – film et roman)… incitent à trouver le juste équilibre entre le fantasme et la réalité. L’évasion, l’art, les jeux vidéo sont essentiels et enrichissent nos vies, mais il est impératif de ne pas s’y perdre et d’accepter de regarder en face le monde réel, au risque de conséquences désastreuses. Il est tellement facile d’oublier le réchauffement climatique et la crise énergétique en s’immergeant dans nos réseaux sociaux et réalités virtuelles.”

Bon, ok pour le message. C’était clair et il est bien difficile de ne pas être d’accord. Mais pourquoi toutes ces références aux années 80 et cette nostalgie, Mr Cline ?

“Nous, les ados de cette époque, avons été la première génération à jouer aux jeux vidéo, à tapoter sur des ordinateurs maison ultra-primitifs, mais aussi à voir encore et encore nos œuvres favorites grâce aux magnétoscopes qui permettaient de décortiquer dans tous les sens nos films préférés. On a été aussi la première génération à découvrir la télé par câble, les chaînes toute info, l’âge de l’information avant le Web et les téléphones portables… On était vraiment au bord du précipice vers une nouvelle ère. Pour moi, cette fascination pour les années 80 vient surtout des adultes qui étaient ados à cette époque.”

Donc “Player one” serait un roman pour ados nés dans les années 60-70…

Ready player one le film de Spielberg

Cette histoire est un beau défi pour un cinéaste avec ses 2 mondes (le réel et le virtuel) dans lesquels les personnages évoluent de l’un à l’autre rapidement. Pour le cinéaste cela signifie de nombreux passages du film aux images de synthèses. On avait déjà vu cela avec Avatar, mais les héros ne ressemblaient pas forcément à leur avatar numérique.

La nouveauté de “ready player one” réside donc dans le fait que tous les personnages principaux jouent deux rôles (leur version en chair et en os et leur version dans le monde virtuel de L’Oasis) et passent constamment de l’un à l’autre. Spielberg a voulu que leurs versions numériques soient les plus réalistes possibles et ressemblent le plus possible aux acteurs.

 

Différences entre “player one” le livre de Cline et “Ready player one” le film de Spielberg

Comme toujours lorsqu’un roman est adapté à l’écran, certains points de l’histoire sont changés. La plupart du temps c’est pour des raisons de durée du film. Mais Spielberg a également été confronté à une autre raison : si Ernest Cline site beaucoup de références cinématographiques aux années 80 dans son roman, pour avoir le droit de recréer des scènes de ces films cultes, il fallait que Spielberg ai l’autorisation de leurs auteurs. Et cela n’a pas toujours été possible! Et puisque Cline s’était inspiré de Spielberg,alors Spielberg a intégré au film ses propres obsessions.

Wade dans son monde réel et dans l’Oasis

Là où le roman se pose pour planter le décor, le film rentre tout de suite dans le coeur de l’histoire et de l’Oasis. Ainsi, est occulté dans le film le quotidien morne et d’extrême pauvreté dans lequel il vit. Et cette pauvreté a un impact aussi dans l’Oasis où certaines options du jeu sont payantes (les voyages vers d’autres planètes, la protection renforcée de son avatar…). Ainsi, dans le roman, Wade alias Parcival part dans cette quête avec beaucoup de handicaps.

Les trois épreuves modifiées

Et puis Spielberg a également joué avec ses fantasmes : au lieu d’une épreuve de Donjons et Dragons, le film propose une course automobile démente (un dada du cinéaste!). A la place d’une épreuve dans le monde du film “Wargames”, Spielberg “case” un de ses films préférés : Shining! Et pour finir, la scène où Parcival se retrouve dans le film “sacré Graal” des Monty Pyton a été purement et simplement supprimée dans la version de Speilberg, le cinéaste n’ayant pas pu acquérir les droits pour l’inclure au film.

Les clins d’oeil de Cline à Spielberg supprimés par Spielberg!

Eh oui, Spielberg n’a pas souhaité conserver les allusions que le roman faisait à ses œuvres. La peur du côté “mégalo” sans doute.

Il existe encore bien d’autres différences et libertés que Spielberg a prises par rapport au livre, celles-ci plus par soucis de condenser l’histoire.

Armada et le rêve fou d’Ernest Cline continue!

Voici un auteur comblé : 2 romans; 2 succès; et deux adaptations au cinéma par des grandes productions hollywoodiennes! Que demander de plus?

Ready Player one a remporté un grand succès que ce soit le roman ou l’adaptation cinématographique. Aussi, poussée par ce créneau porteur, Universal va se lancer dans l’adaptation du second roman de Cline : Armada.

L’ambiance et les thèmes du roman sont les mêmes. Pour échapper à un quotidien difficile, un jeune homme s’adonne à son jeu vidéo préféré : Armada – un simulateur de vol. Mais au cours de ses aventures virtuelles, sur fond de culture geek des années 80, il découvre que ce jeu sert en réalité au gouvernement à préparer les joueurs à une invasion extra-terrestre, celle-ci bien réelle.

Mais que faisait Ernest Cline avant d’écrire des romans? Eh, bien il était scénariste. Probablement que cela l’a un peu aidé…

La suite de PLayer one en préparation

Eh, oui, Cline doit être sur un petit nuage avec toutes ces bonnes nouvelles. Alors, il s’est lancé dans l’écriture de la suite de “ready player one”. A suivre donc…

 

Envie de lire d’autres romans de science-fiction pour ado (de 14 à 99 ans)? Voici mes propositions :

couverture de Hunger games Tome 1 ready player one
Hunger games Tome 1 de la célèbre trilogie

Hunger games de Suzanne Collins un des romans pour ado qui m’a le plus plu.

 

Addict de Jeanne Ryan ready player one
Addict de Jeanne Ryan

Addict de Jeanne Ryan un thème proche de Ready player one, pour ce jeu pour ado façon téléréalité avec des défis fous à relever.

 

MagnusMens bouquin science fiction ado télécharger - bouquin dystopie ado bilbo le hobbit tolkien ready player one
MagnusMens roman science fiction ado

MagnusMens une quête entre Star wars et Battlestar Galactica – une romance forte

 

 

Retour vers la bibliothèque

Cet article vous a plu? Alors parlez-en autour de vous. Le bouche à oreille, c’est encore mieux que Google!

Exprimez-vous! Un avis à donner sur un roman, une demande particulière? Ecrivez-moi et je me ferai un plaisir de vous répondre.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.